Menuiseries en alu et isolation

Depuis quelques années, l’aluminium a pris une place importante au sein des habitations. À ce jour, on peut même opter pour des menuiseries en alu qui sont dotées de plusieurs avantages. Effectivement, vous pourriez même vous procurer des modèles avec une bonne isolation thermique du moment que vous prenez le temps de bien choisir le modèle qu’il vous faut. Voyons plus de détails concernant les menuiseries en alu et l’isolation.

Des menuiseries avec une bonne isolation dans les deux sens

Pour commencer, vous devez savoir que l’isolation d’une menuiserie en aluminium peut se montrer en deux situations. D’abord, on peut parler de l’isolation thermique qui vous aidera à faire des économies d’énergie. Notez bien que la majorité des modèles disponibles sur le marché actuel sont dotés de montants très fins qui leur offrent une meilleure performance thermique. Pour cela, il suffit de vérifier la qualité des profilés vu que la rupture de pont thermique offerte par le produit peut en dépendre. Vous pourriez avoir la certitude que les menuiseries en aluminium peuvent désormais éviter les fuites d’air et d’eau. D’un autre côté, on peut aussi compter sur la capacité d’isolation phonique des menuiseries en aluminium. Ainsi, vous ne subirez aucune nuisance sonore en optant pour cette matière. Soulignons que l’isolation acoustique est en grande partie assurée par le vitrage de votre menuiserie. D’ailleurs, vous aurez le choix entre un double vitrage ou un triple vitrage selon vos besoins, mais aussi la menuiserie elle-même.

Que dire de l’indicateur thermique des menuiseries en aluminium ?

Le coefficient d’isolation thermique qui est exprimé en Uw représente l’indicateur thermique d’une menuiserie en aluminium. Afin de vous éviter les mauvaises surprises, sachez que plus le coefficient est petit, plus votre menuiserie alu possède une bonne isolation thermique. Pour les fenêtres par exemple, il est plus judicieux de choisir des modèles avec un coefficient inférieur ou égale à 1.6 Uw. À noter que la règlementation actuelle déconseille aussi les coefficients supérieurs à 1.6. En outre, vous devez prendre en compte le fait qu’une menuiserie en aluminium peut être plus efficace si on ne se contente pas uniquement du coefficient thermique. Plus précisément, vous pourriez aussi jeter un œil sur la capacité d’apport solaire de vos équipements ainsi que sa facilité à faire passer la lumière naturelle.

Optez pour des menuiseries avec une bonne rupture thermique

Vu que l’aluminium est une matière conductrice, il est primordial de choisir une menuiserie dotée d’une rupture thermique. Cela est valable que ce soit pour une nouvelle construction ou pendant une rénovation. Cela implique que chaque élément de la partie extérieure de votre menuiserie est parfaitement isolé de la face intérieure du profilé. Avec une bonne rupture thermique, c’est sûr que votre menuiserie ne concédera aucune déperdition d’énergie au quotidien. Vous éviterez aussi l’apparition de condensation sur tous les éléments. Ainsi, vous ne perdrez pas de la chaleur en hiver tandis que vos étés seront plus frais. Notons que les fabricants d’éléments de menuiserie en aluminium proposent souvent la résine polyuréthane ou des barrettes en polyamide ou en PVC pour assurer la rupture de pont thermique.